voyager en asie : road trip au nord de la thaïlande

Road trip au nord de la Thailande

Je me lance enfin dans l’écriture d’un article au sujet de mon voyage. Même si depuis notre retour nous sommes repartis une ou deux fois, je garde d’ailleurs un très bon souvenir de notre week-end à Amsterdam, il est difficile d’ouvrir la boîte à souvenirs (au sens propre, comme au figuré) de notre long périple au bout du monde. Nous sommes parti en voyage en famille pendant un an, en Asie et en Océanie alors il faut avouer que j’ai eu du mal à trouver par où commencer. Pour ce premier article mon choix c’est porté sur la Thaïlande, pays certes très touristique, mais nous y sommes passés 4 fois lors de notre périple, c’est un peu comme une seconde maison. Lors de notre second passage nous avons opté pour un petit road trip au Nord de la Thaïlande, en voiture (fatigués par les voyages en bus de nuit). Je vous propose ici quelques conseils pour préparer votre road trip et vous invite à découvrir celui que j’ai vécu.

 

Organisation d’un road trip

road trip au nord de la Thaïlande

Avant de se lancer dans la grande aventure qu’est le « road trip » il y a quelques questions à se poser. Si vous avez squeezé cette étape et que vous êtes déjà dans la mouise… désolée je ne peux plus rien pour vous 😉

 

Quelle destination choisir?

Si votre choix n’est pas déjà arrêté, faites une petite liste des pays qui vous attire le plus et surtout ceux dans lesquels vous seriez prêts à vivre cette escapade.

Quel moyen de locomotion?

Une fois que votre destination est trouvée, demandez vous si vous souhaitez parcourir ce pays à vélo, en moto, en voiture, en van ou bien à pieds pourquoi pas.

Quand partir?

Renseignez-vous sur les saisons et le climat général du pays, c’est dommage d’atterrir dans un pays en pleine mousson pour un road trip à vélo.
Je pense qu’à ce stade vous pouvez enfin penser à réserver vos billets d’avion.

Où aller?

Vous connaissez votre destination, votre moyen de locomotion la période et la durée de votre voyage il est temps de préparer votre circuit.
Pendant notre voyage, nous faisions la liste des villes, monuments et/ou activités que nous souhaitions découvrir. Je vous conseille d’écrire la votre, puis de faire le tri de ce qui est faisable ou non en fonction de votre timing et de votre budget… Justement parlons budget…

Quel budget prévoir?

Il est important de vérifier si votre budget tient la route pour réaliser votre projet. Sortez la calculatrice, le convertisseur et faites un point sur les dépenses journalières, quelques exemples :

– Le prix moyen d’un repas
– Le coût de la location de votre moyen de locomotion (et de l’essence si celui-ci est motorisé)
– L’hébergement
– Les activités, visites, sorties…
– Prévoir un peu plus large pour les extras (souvenirs, colis, imprévus …)

Réservations?

J’ai envie de vous donner un ultime conseil en ce qui concerne les réservations. Nous nous sommes retrouvés une ou deux fois à errer dans la ville où nous venions d’arriver pour trouver une guest-house avec une chambre de libre et dans notre budget. Vérifiez donc avant de partir (surtout en saison haute) s’il est nécessaire de réserver un hébergement à l’avance.

J’ai trouvé cet article pour préparer son road trip en Thaïlande vraiment complémentaire au mien avec quelques informations supplémentaires pour ce pays. Je vous invite d’ailleurs à faire un tour sur ce site qui est un magasine en ligne vraiment inspirant! Et le truc génial, c’est qu’il va me permettre de faire une magnifique transition pour parler de mon road trip au nord de la Thaïlande!

 

Notre road trip au nord de la Thaïlande

notre road trip au nord de la thaïlande

On peut dire que notre voyage en lui-même a été un véritable road trip, mais finalement, rares ont été les moments où nous ne nous sommes pas fait transporter. C’est simple, j’en compte uniquement 2 :

– Notre presque tour de l’Australie en van
– Notre petite boucle en voiture automatique en Thaïlande

Le reste du temps nous nous sommes déplacés en bus, en train, en tuk-tuk ou rickshaw , en petit ou en gros bateau, en avion pour les grandes distances bien sûr et en scooter pour les petites balades.
J’ai ressorti mon carnet de voyage de l’époque pour vous retracer notre petite aventure en solitaire à trois avec notre voiture de location en Thaïlande.

 

Jour 1 / Chiang mai —> Paï

À Chiang-Mai, nous logions chez Ben Guest-House, il y a plus luxueux comme hébergement mais j’y retournerai avec plaisir car nous sommes tombés d’amitié pour Toy, le gardien, un homme très attachant avec une vie pas vraiment drôle. Alors que nous souhaitions louer une voiture pour passer un ou deux jours à Paï, il nous souffle l’idée de ce petit road trip au nord de la Thaïlande. On est partant! Il s’est occupé de la location de la voiture, nous a sorti une carte et y a entouré les coins sympa et la route à prendre pour faire notre boucle touristique.
Malgré quelques frayeurs (vive les voitures automatiques) nous arrivons vivants à Paï, nous trouvons la Banana House (super connexion mais matelas ultras durs), un peu reculée (5 minutes à pied du centre ville) mais pratique pour rentrer la voiture et la garder à l’oeil.
Dans la soirée nous découvrons le chouette marché de nuit de Paï et nous faisons plaisir avec la street food, oeufs de caille, brochettes et sushis à gogo.
Pendant toute la durée de notre voyage nous avions nos petites habitudes comme « faire un tour au Seven Eleven » (un genre de petit monoprix) pour nous ravitailler en cochonneries et en bière. Une fois n’est pas coutume, nous y allons aussi ce soir là 😉 À quand les 7 eleven en France (je vais lancer une pétition!?)

road trip au nord de la Thaïlande

 

Jour 2 / Paï

En fin de matinée nous partons découvrir la Cascade de Mor Paeng à 6 ou 7 kilomètres de Paï, elle n’est pas exceptionnelle mais le cadre est assez agréable, d’ailleurs on y reste pour manger un bon poulet grillé entourés de deux chiens intéressés.

Nous repartons vers le Canyon de Paï, à quelques kilomètres lui aussi et là… c’est le drame, enfin pour moi. On gravit un bon nombre de marches avant d’arriver à destination, les touristes s’amusent à traverser le canyon qui est beaucoup trop trop trop trop étroit et trop haut pour que je tente l’expérience. Le simple fait de me remémorer l’image de mon fils (avec son père) le traversant, puis s’arrêtant en plein milieu (là où il est le plus étroit) pour que je les prenne en photo, me redonne la boule au ventre.

 

Paï Canyon

 

Ouf, pour se détendre, rien de tel qu’un bon bain chaud, bien chaud! après avoir joué les funambules, nous allons faire trempettes dans les sources d’eaux chaudes toutes proches elles aussi. Des panneaux indiquent une eau à 36° on s’est vraiment demandés si elle n’était pas plus chaude que ça, je vous garantie que la douche froide qui vient ensuite à l’avantage de bien refroidir!

 

source d'eau chaude

 

Avant de rentrer nous passons sur le mémorial Bridge, l’occasion de faire de jolies photos.

 

memorial bridge

Après cette journée sympathique, nous sommes retournés à notre guest-house, avons fait notre tour au marché de nuit sans oublier le Seven Eleven

 

Jour 3 / Paï —> Mae Hong Son

On reprend la route, elle est montagneuse et sinueuse, on s’arrête manger pour trois fois rien dans une petite bicoque qui ne paye pas de mine et en plus c’est vraiment super bon! Nous arrivons assez vite à Mae Hong Son mais sommes plutôt déçus par la ville. Le marché de nuit est désert et sans vie (en comparaison à celui de Paï), nous finissons la soirée au bord du lac Jong Kham où nous pouvons y voir le magnifique reflet des temples de Wat Jong Kham.
Nous ne resterons qu’une nuit.

Wat Jong Kham

 

Jour 4/ Mae Hong Son —> Mae Cham

Sous les conseils de Toy et de l’hôte que nous quittons (avec un doggy bag de cookies qu’elle nous a offert) notre prochaine étape sur la route sera « la montagne jaune« . En effet, cette montagne de Mexican sunflowers est magnifique. Il est possible de prendre de la hauteur et le paysage y est véritablement sublime, on en profite d’autant plus après avoir gravi environ 340 marches pour y arriver (oui… je les ai compté!). Nous prenons le temps de profiter comme il se doit du panorama.

Mexican Sunflowers
Nous arrivons à Mae Cham en milieu d’après midi, ce que nous avons vu de la ville en la traversant en voiture ne nous a pas vraiment enchanté, du coup nous restons tranquille dans la Guest que nous avons mis si longtemps à trouver et accordons un moment piscine à notre loulou, puis une soirée film de robots et bonbons.Thaïlande

 

Jour 5 / Mae Cham —> Chiang Mai

Nous sommes proches du point culminant de la Thaïlande, alors avant de rentrer nous y faisons un petit saut (façon de parler hein). Vous allez dire que je ne suis jamais contente mais il n’y a franchement pas grand chose à voir, j’attendais un vrai point culminant avec un panorama de dingue, mais nous avons eu le droit à un immense parking puis un grand panneau au milieu de la forêt, bon, après nous ne nous sommes pas éternisés, je suis sur que le secteur regorge de coin qui valent le coup d’oeil, il faut dire que nous n’avions pas vraiment planifié ce petit détours. Le point positif, la fraîcheur des hauteurs. Nous faisons notre pause-dèj un peu plus loin près d’une immense waterfall et repartons pour retrouver notre cher Toy et profiter à nouveau de l’agitation de la ville de Chiang Mai, ce soir là nous avons d’ailleurs assisté à notre premier match de Muay Thaï, mon Lulu était dans un état d’excitation mémorable.

Point culminant de la Thaïlande

 

Ce que je retiens de ce Road trip au nord de la Thaïlande c’est ce sentiment de liberté, de se dire, « on peut aller où on veut quand on veux », pas d’heures de départ à respecter ou de pauses pipi/déjeuner règlementées et chronométrées. On peut choisir de sortir des sentiers battus, de manger dans autre chose qu’une grosse cantine routière. Nous avons pu nous arrêter de nombreuses fois pour profiter du paysage, prendre de jolies photos, manger dans de minuscules restaurants, bon j’avoue niveau hygiène des cuisines ça fait un peu peur mais à chaque fois nous nous sommes régalés (alors que j’ai été malade deux fois après avoir mangé dans des restaurants d’un standing nettement supérieur, comme quoi!), enfin voilà quoi, on a kiffé grave cette petite balade en voiture automatique.

Ben Guest-House

 

Est-ce que vous avez déjà tenté l’expérience du road-trip ou bien préférez-vous vous laisser guider? Quel est votre meilleur souvenir de voyage?

 

 

3 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge