Zéro déchet : mes gestes pour une vie plus saine, écoresponsable et minimaliste

gestes zero dechet

 
 

Zéro déchet, c’est comme ça que j’aurais simplement pu appeler cet article. J’ai en effet mis en place certaines habitudes concernant le zéro déchet mais je ne suis pas assez irréprochable pour vous faire une leçon un cours magistral sur le sujet. Je vous propose donc un petit article, sans prétention pour vous présenter mes habitudes pour une consommation un peu plus écologique et naturelle. Et pour tenter d’avoir une vie plus saine, plus simple et pourquoi pas un peu plus minimaliste (sur ce dernier point il va y avoir du boulot sur le long terme!).

 

Mes petits gestes zéro déchet

 

Dans ma salle de bain

 

Lingettes lavables : ma maman m’a offert il y a deux ans une machine à coudre. Honte à moi, je ne m’en étais encore jamais servi. Pour me faire la main j’ai donc décidé de coudre quelques lingettes lavables avec des chutes de tissus, de vieux vêtements et une vieille serviette éponge. J’en ai fait 4. Deux en serviette éponge et deux avec un vieux pyjama doux d’hiver de Lucas. Celles en serviette éponge sont un peu trop rêches pour le visage. J’ai gardé une lingette pour enlever mon vernis et l’autre pour la cuisine, en guise d’éponge. Les 2 autres (en pyjama doux) sont parfaites, très douces et démaquillent très bien. Deux suffisent pour le moment, je me maquille très peu.

 
lingettes lavables zero dechet

lingettes zero dechet
 

Oriculis (cure-oreilles) : pas concluant… J’ai voulu tenter l’expérience de l’oriculi pour arrêter de consommer et JETER des cotons tiges. Après avoir lu beaucoup d’avis concernant ceux en bambou qui ne sont pas toujours agréables et peuvent présenter des aspérités j’ai donc décidé d’acheter des oriculis en acier inoxydable. Ceux que j’ai acheté sont très petits, je ne suis pas à l’aise du tout avec leur manipulation, j’ai peur de me faire mal !
Après un petit délai de réflexion et m’être informée, je vais me coudre quelques carrés de tissus fin (type mouchoirs) afin de pouvoir me sécher/nettoyer les oreilles au besoin. Lucas pourras également les utiliser SEUL alors que l’oriculi c’était hors de question!

 
oriculi

cure oreilles
 

Savon solide : depuis quelques années j’utilise du savon solide, j’en parlais déjà sur le blog. Mais je me gardais toujours un bouteille de gel douche à porté de main. J’ai décidé de jeter la dernière après l’avoir terminé et de ne plus en racheter. J’utilise principalement du savon d’Alep et les savons Clémence & Vivien que j’adore. Je n’ai pas encore réussi à trouver la solution parfaire pour mes cheveux sans devoir y passer des heures mais j’y travail.

 
savon solide zero dechet
 

Dans ma cuisine

 

C’est là que tout ce passe ! En effet la majorité de nos déchets proviennent de notre cuisine, nous produisons énormément de déchets pour nous nourrir. J’ai encore beaucoup de boulot mais voici ce qu’il se passe dans ma cuisine dans l’idée de réduire mes déchets.

 

Brosse/Tawashi/Lingettes pour remplacer les éponges : un geste zéro déchet que j’ai mis en place il y a peu de temps. J’ai trouvé cette petite brosse en fibres végétales (elle m’est un peu tombée dessus par hasard) dans le BioMonde où je me rends régulièrement acheter mon vrac. Aussitôt essayé, aussitôt adopté, elle est parfaite pour récurer le fond de mes poêles, casseroles (sans les rayer), ou plats allants au four.

L’idée du tawashi ou des lingettes pour ne plus acheter/jeter d’éponges est très bonne mais pour décoller le fond des gamelles ce n’est pas vraiment efficace et le tawashi s’use vite. Je suis ravie de cette brosse qui sera durable. Fini les éponges dans ma poubelle dont leur fabrication est énergivore demande des ressources fossiles et qui sont en plus peu recyclables ou biodégradables car contiennent des produits de traitement parfois toxiques.

 
tawashi zero dechet
 

Produit vaisselle/main maison : j’avais hâte de terminer mon énooooorme bouteille de produit vaisselle cracra pour pouvoir enfin fabriquer le mien avec les copeaux de savon Comme Avant Bio. Dans mon coffret cadeau Comme Avant Bio était glissé un petit dépliant avec toutes les recettes utiles (et simples) pour fabriquer ses propres produits à partir de ceux du coffret.

 

Tablettes lave-vaisselle/wc maison : voilà une belle révolution écolo/zéro déchet (ou presque) dans ma cuisine ! Je suis vraiment contente de cette découverte. Je voulais terminer mon paquet de dosettes (je payais cher), mais elles me laissaient tellement de résidus dans mes verres que je n’ai pas attendu.

Voici la recette, toute bête :

  • 200 gr d’acide citrique
  • 100 gr de bicarbonate de soude
  • 100 gr de cristaux de soude
  • (+ un vaporisateur d’eau)
  • Quelques moules (des bacs à glaçons c’est le top)

J’ai trouvé l’acide citrique et les cristaux de soude chez Biomonde.

Il suffit de mélanger tous les ingrédients, ajouter 3 ou 4 pulvérisations d’eau, mélangez à nouveau jusqu’à ce que la préparation devienne un peu collante et remplissez les moules en tassant bien. Laisser sécher une nuit et mettre dans un bocal hermétique.

Vous pouvez également mélanger tous les ingrédients et vous arrêter là. Gardez votre mélange en poudre dans un bocal et versez la quantité désirée lorsque vous en avez besoin.

Lorsque j’ai utilisé une dosette pour la première fois dans mon lave-vaisselle j’ai vraiment été bluffée par la brillance de ma vaisselle. Pas de résidus dans mes verres (je commençais à croire que cela venait du lave-vaisselle).
 
tablettes lave vaisselle maison
 

Bâton de charbon actif (Binchotan) : J’ai toujours refusé d’acheter des bouteilles d’eau mais celle qui sort de mon robinet à vraiment un goût désagréable et je refuse également d’acheter une carafe en plastique pour la filtrer.

Cette idée de charbon très intéressante, il absorbe les impuretés (il fait baisser le taux de chlore par exemple), équilibre le PH et minéralise l’eau. Il suffit de le mettre dans votre carafe à la maison ou votre gourde pour le travail/sport (au début il va flotter mais c’est normal). Attendre minimum 1 heure pour que son action se ressente sur l’eau, le mieux est entre 4 et 8 heures (ne pas boire l’eau après 48h avec le bâton). Au bout de 3 mois on le fait bouillir et il est de nouveau utilisable pendant 3 mois. Vous pouvez le recycler de différente manières (dans le frigo contre les odeurs, broyé dans la terre des plantes…). Vous pouvez en trouver sur le site Terre et Lumière .

 
charbon actif purificateur d eau
 

Essuie-tout en tissus : en pleine action avec ma machine à coudre pour faire mes propres lingettes démaquillantes, je me suis confectionnée quelques feuilles d’essuie-tout. Je déteste acheter de l’essuie-tout car une fois qu’on l’a sous la main à la maison on va l’utiliser à tout va ! Alors voilà, c’est fait, plus de papier absorbant à la maison.

 
essuie tout maison
 
Moins de supermarchés : clairement, quand on souhaite se mettre au zéro déchet il faut fuir au maximum le supermarché. Je repousse toujours l’échéance et je vais d’abord faire un tour à Biomonde pour mon vrac et mes légumes. En règle générale j’achète en vrac :

  • Farine
  • Sucre
  • Pâtes
  • Quinoa
  • Boulgour
  • Riz
  • Barres ou palets de chocolat
  • céréales pour Lucas
  • Graines (pour l’apéro)

Le tout rangé dans des bocaux en hauteur dans ma cuisine, c’est pratique car on voit où on en est dans les stocks et c’est joli !
Dans un second temps, pour éviter de mettre trop de cochonneries dans mon caddie je me demande si je ne peux pas le faire moi-même. D’une, on est dans une démarche zéro déchet et de deux sait ce que l’on retrouve dans notre assiette (on évite les additifs, conservateurs etc etc).
 
bocaux vrac
 

Exemple :

  • Le matin : Je ne voulais plus acheter de chocolat en poudre Nes… pour Lucas, je le prépare moi-même avec du chocolat (qui vient du vrac) et du cacao maigre bio.
  • Le goûter : J’ai piqué l’idée vue dans les stories insta de Johanna (les meilleures ces Johanna!!!). Je prépare lorsque j’ai un peu de temps une pâte à cookies (ou autre biscuit), j’en fait un boudin et j’en découpe des tranches au besoin pour le goûter du loulou. Ça marche aussi pour les dimanches Netflix & Chill ah ah !
  • Les repas : lorsque je veux préparer une tarte, je fais la pâte moi-même. Bon je n’ai pas encore osé me lancer dans la préparation de la pâte feuilletée mais la pâte brisée fait très bien l’affaire. C’est très rapide et c’est tellement bon !

 

Lessive et nettoyant multi-usage fait maison : Encore une belle révolution la lessive maison et réellement économique. Ma recette est au savon de Marseille. Je ne la partage pas car elle n’est pas tout à fait au point mais on trouve des tas de recettes sur le net. J’aimerais essayer la lessive à la cendre ou au lierre, affaire à suivre…

Pour ce qui est du nettoyant multi-usage, on est plus dans la démarche éco-responsable quoique on évite d’acheter 50 bouteilles de 50 nettoyants pour 50 surfaces différentes ! Voici la recette du nettoyant réalisé avec des écorces d’agrumes.

 
nettoyant multi usage maison
 

Dosettes rechargeables : Je n’en possède pas encore mais ça ne serait tarder. Je n’aime pas jeter plusieurs dosettes par jour alors que je pourrais simplement la vider pour la ré-utiliser. De plus, avec les dosettes rechargeables on peut acheter son propre café en grain en vrac et le moudre soi-même à l’ancienne, j’adore l’idée.

 

Consommation minimaliste

 

J’ai beaucoup de travail à faire à ce niveau là, je suis un peu une acheteuse compulsive (surtout en matière de fringues). Pour me diriger vers un mode de vie un peu plus minimaliste j’essai de :

Faire du tri : toutes les semaines je fais du tri. Afin de faire du vide dans mes placards, dans mon dressing, dans ma salle de bain … J’essai au maximum de ne pas jeter, je donne pas mal de vêtements dans mon entourage. Je donne le reste (oreillers, bijoux, maquillages…) sur des groupes Facebook de ma commune et alentours.

Acheter en seconde main : lorsque j’ai besoin de quelque chose je me demande si je ne peux pas d’abord le trouver d’occasion avant d’aller acheter du neuf. Le marketplace de Facebook est vraiment utile pour ça, j’aime bien aller fouiner à Emmaüs également. Et pour les fringues, Vinted est une véritable caverne d’Ali-Baba, tu peux voir dans cet article mon premier jeans Levi’s acheté sur Vinted justement.

En ai-je vraiment besoin? : c’est la question à se poser systématiquement lorsque l’on cherche à faire dans le minimalisme. Que ce soit lorsque l’on pratique le tri -« Ai-je vraiment besoin de ce jean alors que j’en possède déjà 5 identiques? » ou lorsque l’on s’apprête à effectuer un achat -« Ai-je vraiment besoin de cette palette de maquillage de 50 nuances de nude? Ou de ce masque pour le visage alors que je peux me concocter une recette maison? ». Voici d’ailleurs quelques recettes naturelles pour prendre soin de sa peau.

 

Je me lance mon petit défi perso pour l’année :

–> Ne plus acheter de maquillage ou de produits de beauté (j’en ai pas mal en stock pour tenir un bon moment).
–> Plus de sous-vêtements ! Si si je vais continuer à en porter ah ah ! J’adore acheter des chaussettes, collants et lingerie mais je n’ai clairement plus de place ! Alors j’use déjà tout ce que j’ai pour envisager de futurs achats !
–> Continuer à faire du tri (régulièrement) pour y voir plus clair.
–> Vendre sur Vinted.

 

Je ne suis pas la reine du zéro déchet ou de l’écoresponsable mais j’espère vous avoir donné quelques idées et l’envie d’agir un peu à votre échelle également. Ce qui est top aujourd’hui avec les réseaux, blogs etc : on peut trouver régulièrement de nouvelles idées, auxquelles on n’aurait pas pensé pour s’améliorer.

 

Si toi aussi tu essaies d’adopter le zéro déchet dis moi en commentaire les petites actions que tu as mis en place au quotidien.

Mots clés qui ont permis aux internautes de trouver cet article

  • blog lifestyle et bien être

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge